L'histoire de Marcel Vercauteren

Une maison pour aujourd’hui et demain

Il y a deux ans, Marcel Vercauteren a vendu son entreprise de machines agricoles à Belsele. Sur le terrain à bâtir jouxtant l’entreprise, il a construit une nouvelle maison avec Danilith. Pourquoi Danilith, Marcel ?

Plus que du préfabriqué

« Comme je venais régulièrement dans la région de Wortegem-Petegem, je passais souvent devant l’usine Danilith. Au début, je pensais que c’était simplement une sorte de fabricant de maisons clé sur porte... mais il s’est avéré que c’était plus que du simple préfabriqué, affirme Marcel. J’ai en effet tout de suite remarqué qu’ils utilisaient des matériaux de qualité et que les maisons avaient l’air solides et bien finies. Cela a piqué ma curiosité. Je me suis alors renseigné sur le système de construction Danilith et je suis venu aux journées portes ouvertes à l’atelier de Wortegem-Petegem. J’y ai vu comment leur processus automatisé fabriquait des façades en brique et en béton. De la brique à l’isolation, toute la façade est assemblée à l’horizontale. C’est impressionnant. Je n’avais encore jamais vu cela ». 

Selon votre propre plan

Après la vente de son entreprise, Marcel a contacté Danilith. Il voulait construire sur son terrain attenant une nouvelle maison qui réponde à toutes les normes énergétiques et offre tout le confort moderne. « Mon épouse et moi sommes allés visiter une maison-témoin Danilith et avons opté pour la formule À la carte, se souvient Marcel. Nous voulions construire dans le style rustique que nous aimons, avec un garage séparé et toutes les pièces au rez-de-chaussée, comme dans notre ancienne maison. Un escalier fixe mène par ailleurs a un grenier ouvert. Tout cela est très pratique ! Nous avons même fait construire des portes légèrement plus large que les standards. Au cas où nous aurions un jour besoin d’un fauteuil roulant – on ne sait jamais ! » Marcel a choisi de travailler avec un architecte de Danilith. « Il connaît le système de construction et l’entreprise, et sait parfaitement ce qu’il est possible de faire. D’emblée, cela nous a rassurés ». 

En plein cœur de l’hiver 

Le terrassement a débuté en décembre 2018, pendant que l’atelier entamait la construction des façades et du toit. « Mathias, le chef de chantier, a été génial, dit Marcel. Il suivait tout de près et nous tenait en permanence au courant. Le chantier a vraiment bien avancé. Début janvier 2019, ils sont venus assembler la maison. En à peine huit jours, le tour était joué. En plein cœur de l’hiver, qui plus est ! ». 

Marcel ne tarit pas non plus d’éloges pour les finitions. « À l’exception de la cuisine et des dressings que nous avons choisis nous-mêmes, Danilith s’est occupé de tout. En concertation avec nous, évidemment. Sols, plinthes, menuiseries... Ah oui, l’électricité et la domotique ont été réalisées par mon gendre, Geert, mais également en accord avec Danilith pour que les conduites et points de contact se trouvent aux bons endroits ».

Cela fait à présent un mois que Marcel s’est installé dans sa nouvelle maison, et il s’y sent merveilleusement bien. « Je recommande le système de construction Danilith les yeux fermés. C’est vraiment de la belle qualité !

Les finitions aussi. Danilith a toujours été très disponible, et l’est encore. En cas de problème, nous savons qu’ils feront tout pour trouver la solution », conclut-il.

Rendez-nous visite

à notre maison témoin à Lasne!