Historique

3 générations de constructeurs passionnés

En 1921, voici plus de 90 ans, Octaaf Delmulle lance une simple activité de fabricant de meubles-menuisier. Sa passion du bois, il la transmet à ses quatre fils. Ils étendent la petite usine de meubles et, fin des années quarante, en font une entreprise spécialisée dans la construction traditionnelle.

Avec toute l'expérience accumulée de génération en génération, son fils Daniël Delmulle invente fin des golden sixties le système de construction Danilith : il l'appelle « construction traditionnelle automatisée ». Les murs cessent d'être cimentés sur le chantier pour être fabriqués en atelier. L'objectif : meilleure qualité et contrôle accru, moins de travail et construction plus rapide.

La première habitation Danilith ne se fait pas attendre longtemps. Elle sera érigée à Wortegem-Petegem. En 1975, la famille Delmulle fait ce qu'aucun autre fabricant n'avait encore fait : une maison témoin complète est construite au salon annuel Batibouw. Même le prince Albert et la princesse Paola sont venus voir comment les choses se passaient.

Comment une entreprise belge se tourne vers les pays limitrophes

La troisième génération aussi – Geert, Rudy, Eddy et Philippe – a la construction dans le sang. Elle reprend le gouvernail de l'entreprise familiale, tandis que Daniël, le père, garde un œil sur la voilure.

En 1989, Danilith continue à croître, au point que l'entreprise a besoin d'un nouveau hall de production. Cette année-là, les Néerlandais découvrent eux aussi le système de construction Danilith, avec la première maison Danilith sortie de terre aux Pays-Bas.

Ensuite, les choses s'accélèrent pour l'entreprise de construction : Delmulle Bouw BV est tenue sur les fonts baptismaux et à Etten-Leur, aux Pays-Bas, la famille Delmulle inaugure un nouvel immeuble de bureaux, avec vaste showroom et habitation témoin. Danilith recevra même le « Gouden klomp 1996 », trophée qui couronne l'entrepreneur belge le plus méritant actif aux Pays-Bas.

Pour la troisième génération des Delmulle, c'est un changement d'échelle qui l'incite à étendre les activités de Danilith au Royaume-Uni et en France.

Sobriété en énergie et clé sur porte

Danilith a joué un rôle pionnier sur le plan de la construction durable et basse énergie. Bien avant l'instauration de la législation PEB, elle a mis en œuvre une méthode d'isolation professionnelle qui jusqu'à aujourd'hui satisfait aux normes : l'isolation efficiente des murs et toitures ainsi que des panneaux solaires maximisent les économies d'énergie.

Au départ de cette pratique, Danilith découvre les avantages de la construction basse énergie et prouve que l'accent écologique est à la portée de toutes les habitations, même lorsque les budgets sont serrés. Ces dernières années, la famille a investi encore dans ses ateliers, tout en affinant et élargissant le système de construction.

La construction durable selon un système original traverse donc, comme un fil rouge, l'histoire de Danilith. En 2015, elle met cet aspect en exergue avec le lancement du concept Home made Homes : Danilith construit des habitations selon sa recette, avec des matériaux traditionnels. Et cela plaît manifestement aux générations passées comme futures !